Hotel Continental Como - Lac de Como Hôtel 3 étoiles

  • italiano
  • English
  • español
  • français
  • Deutsch
  • русский
  • 日本語
  • 中文


Côme - Best Western Hotel Continental Como - Lac de Como

Arrivée Arrivée
Départ Départ
Clients par chambre
Adultes Enfants Nouveaux-nés
Jusqu'à 12 ans inclus Jusqu'à 3 ans inclus
Êtes-vous déjà membre de Best Western Rewards?
Introduisez ici votre numéro de carte

Quelques éléments historiques : le lac de Côme et ses environs
Le nom de Côme évoque beaucoup de choses : non seulement l'incipit du plus célèbre roman italien, Les Fiancés d'Alessandro Manzoni, mais aussi les soies précieuses, qui sont produites ici pour être vendues dans toutes les boutiques du monde et enfin, le scintillement de l'électricité, découverte par un illustre comasque, Alessandro Volta. Chacune de ces suggestions peut constituer le départ d’un itinéraire à la découverte de Côme.
En se promenant dans le centre historique, on découvre toute l’histoire de la ville : on commence par le Musée Archéologique Giovo, qui illustre la Côme préhistorique et romaine, et on continue avec la “Porta Torre” (Porte Tour) médiévale, dont les bastions furent construits par “Barbarossa” (Barberousse), après la destruction de Côme par les milanais, avec le reste de la ville médiévale. La statue de Garibaldi, sur la place près de “Porta Torre”, rappelle qu'en 1859 la ville fut définitivement libérée de la domination autrichienne.
Pour vous rapprocher du présent, suivez l'agréable promenade le long du lac jusqu'au quartier de Borgovico, où les notables comasques firent construire au dix-neuvième siècle de splendides maisons de villégiature.
Villa Musa, en style art-déco, Villa Carminati, élégant exemple de néo-classicisme, Villa Saporiti, avec de précieux meubles d’époque, et puis encore Villa Gallia, Villa Parravicino, Villa Canepa, Villa Mondolfo et Villa Olmo, célèbre pour les arbres centenaires qui ornent le parc qui l’entoure, sont le reflet d’une ville riche et florissante, qui était déjà raffinée et élégante il y a plusieurs siècles.
Toujours en ville, vous devez encore visiter le Temple Voltiano, également en style néo-classique : réalisé en 1927 à l’occasion du centenaire de la mort de Volta, il rassemble une série d’instruments construits par le grand scientifique pour exécuter ses expériences sur le gaz et l’électricité.
Une fois que vous avez visité la ville, vous pouvez vous consacrer à son lac, certainement l’un des plus beaux lacs italiens, également pour sa forme caractéristique en y (donnée par les trois bras de Colico au nord, Lecco au sud-est et Côme au sud-ouest).
D’origine glaciaire, il s’agit du troisième lac italien en taille après le lac de Garde et le lac Majeur, et également du lac le plus profond d’Europe (il atteint les 410 mètres de profondeur). Entouré par les montagnes, avec une seule petite île, l’Isola Comacina, dans le bras de Côme, le lac mérite certainement un tour en bateau.
A voir sur le lac de Côme
Pour chaque touriste, le séjour à Côme se termine par des achats, sans doute de tissus et en particulier de soie, dont la ville peut se targuer d’avoir une tradition de fabrication pluri-centenaire. Ne manquez donc pas le Musée Didactique de la Soie, annexé à la prestigieuse école de Soierie (tél. +39 031/303180), où sont rassemblés les anciennes machines et les métiers à tisser et est illustré le parcours complet du tissu soyeux, à partir de la manière d’obtenir le fil jusqu’à la réalisation des fameuses impressions appréciées par les stylistes du monde entier.